Pratique du tir

Témoignage : Comment je suis arrivé au Tir sportif 

Il y a quelques années, un ami m'a invité à une session d'initiation dans son club de tir.

On était au stand 10 mètres avec des armes à air comprimé, j'ai testé le pistolet et la carabine : J'ai adoré.

Le temps de faire les formalités et j'adhérai au club de tir.


J'ai rapidement fait le choix du pistolet.

Dans un premier temps, j'ai utilisé les armes du club. Puis j'ai acheté un Steyr LP50. Il me permet de faire à la fois la précision et les disciplines de vitesse (Standard, …).

Le stand 10 mètres est le lieu idéal pour apprendre le bon geste : c’est à l’abri l'hiver et les munitions ne sont pas très chères.


Puis, j'ai progressé vers le 25m (22 LR) : je me suis équipé d'un Pardini SP New ; puis vers le 50m avec un Pardini FPM.

Dans ces disciplines, on applique ce qu’on à appris à l’air comprimé. C’est une activité extérieure et c’est très agréable au printemps de profiter de ces bons moments.


C’est de très bon moment que de trouver des points d’amélioration et de les résoudre.

C’est très agréable de voir son potentiel se révéler et sa confiance en soi augmenter.

Les conseils de l'entraineur, les longues discussions sont aussi des moments intenses pour se découvrir et réaliser ses traits de personnalité.

Le tir sportif est aussi un exercice mental et un voyage intérieur.


Mon opticien m’a aidé à choisir le bon verre pour ma correction (presbytie) d’abord sur une monture entrée de gamme (DK) puis sur une monture de grande marque.


Coté formation, j’ai suivi la filière formation de la Ligue avec un CAC (Capacité à accueillir et conseiller) dans un premier temps puis un BFA (Brevet Federal Animateur) et un BFI (Brevet fédéral Initiateur). Je recommande ces formations très intéressantes qui permettent de mieux accueillir et enseigner le tir sportif. On y consolide bien sur sa capacité à organiser le tir en toute sécurité.


Coté compétition, je participe aux match amicaux et départementaux au pistolet 10m et 25m. Les matchs sont une partie très importante du tir. Après un apprentissage du geste et des techniques de base, on se confronte très rapidement à ses limitations émotionnelles. Lors d’un match, il faut faire pendant plus d’une heure un geste précis avec un grand niveau de concentration.

Le match permet l’apprentissage de cette gestion mentale. Rester concentré pendant plus d’une heure sur un geste de précision n’est pas une sinécure et on doit s’entrainer.

Cet apprentissage de la gestion mentale (Calme Intérieur, concentration, …) est très bénéfique pour moi dans mes autres activités.


Coté club, je donne du temps à mon club dans l’accueil et les projets de l’association. Il m’est important pour moi de contribuer et de ne pas être seulement un consommateur. La vie associative est très plaisante, on y croise des gens de grandes valeurs.


Je m'entraine en générale eux fois par semaine et le mercredi je participe à l'école de tir pour apprendre aux plus jeunes


En conclusion de ce petit témoignage:

Je vous invite à essayer le tir sportif. C’est un sport physique et mental avec une vie associative riche.